close

Si vous êtes une collectivité, un CE ou une association, renseignez uniquement le code partenaire et appuyez sur OK

OU


 
               

0 890 567 567
0,25 € / min | lundi-vend : 9h-18h

Déjà Client ? Membre d'un CE ? Cliquez ici pour bénéficier de vos avantages

Formalités voyageurs pour vos vacances Préparez votre séjour sur l'un de nos Villages Vacances ou hôtels Club 3000

Formalités de Police

POUR VOTRE DÉPART SUR NOS VILLAGES VACANCES ET HÔTELS CLUB 3000

Pour votre départ sur nos Villages Vacances, n'oubliez pas votre CARTE D'IDENTITÉ ou VOTRE PASSEPORT ! Ils doivent être en cours de validité obligatoirement. Suite à l'arrêté NOR : DEVA1301624A du 5 février 2013, tout passager doit être en mesure de prouver son identité à l'aéroport lors des formalités d'enregistrement pour tout déplacement dans l'Union Européenne, France et Corse incluses.

 

Pour votre départ en Club 3000, n'oubliez pas votre PASSEPORT ! Il doit être en cours de validité obligatoirement. Attention ! Pour la plupart des pays, le passeport doit être encore valide 6 mois après la date de retour. Vérifiez les formalités de police et les obligations de validité par pays.

 

>> Allongement de la durée de validité de la Carte Nationale d’Identité à 15 ans

Depuis le 1er janvier 2014, la durée de validité des cartes nationales d’identité délivrées aux personnes majeures entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013 est passée de 10 à 15 ans. Attention, cette prolongation ne concerne pas les CNI délivrées aux mineurs (moins de 18 ans) qui restent toujours valables 10 ans.

 

Afin d’éviter tout désagrément pendant votre voyage, il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à une carte nationale d’identité portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant  toujours en cours de validité.

 

Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, nous vous invitons à télécharger et à emporter pour votre voyage, la notice multilingue expliquant ces nouvelles règles sur www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/. Cliquez sur Conseils par pays, sélectionnez le pays souhaité puis cliquez sur Entrée/séjour.

 

ATTENTION ! Nouvelle législation pour les formalités enfant

Tout bébé ou enfant mineur doit être en possession d’une pièce d’identité : passeport ou carte d’identité selon les destinations.

=> Cas Spécifiques :

Enfant voyageant avec une personne titulaire de l’autorité parentale :

Pour le bébé ou l’enfant mineur, muni d’une carte nationale d’identité et voyageant avec l’un de ses parents ou une personne titulaire de l’autorité parentale, le livret de famille est obligatoire. Nous recommandons toutefois, le passeport de l’enfant dans le cas où l’un des parents voyage seul avec son enfant mineur ne portant pas le même nom.

ATTENTION ! En aucun cas, le livret de famille ne remplace une pièce d’identité, mais il peut être exigé lorsque l’enfant voyage avec un seul de ses parents et indispensable lorsque l’enfant ne porte pas le même nom que le parent qui l’accompagne.

Dans les pays hors Union Européenne (Monténégro…) chaque bébé ou enfant mineur doit présenter un passeport individuel valide.

 

REFORME DE LA SORTIE DE TERRITOIRE DES MINEURS

A compter du 15 janvier 2017, l’enfant mineur résidant en France et qui voyage à l’étranger sans être accompagné par une personne titulaire de l’autorité parentale (famille, amis…) doit présenter les documents suivants :

  • Pièce d’identité du mineur (carte nationale d’identité ou passeport en cours de validité) + visa éventuel en fonction des exigences de la destination.
  • Formulaire d’autorisation de sortie du territoire signé par l’UN des parents titulaire de l’autorité parentale.
  • Photocopie du titre d’identité du parent signataire du formulaire : CNI ou passeport en cours de validité.
Obtenir le formulaire Cerfa AST : Autorisation de sortie de territoire (AST) Plus d’infos sur le site diplomatie.gouv.fr

=> Ressortissants étrangers

Renseignez-vous auprès du Consulat ou de l’Ambassade du pays de destination.

 

 

RESSORTISSANTS ÉTRANGERS

Renseignez-vous auprès du Consulat ou de l'Ambassade du pays de destination.

 

Ces éléments sont donnés à titre d’information et de nouveaux décrets ou des modifications peuvent intervenir à tout moment. Vérifiez les formalités de police et les obligations de validité par pays. Pour tout complément d'information, consultez les sites officiels ou les autorités locales. Conformément à l’article 14 des conditions particulières de vente, Touristra Vacances dégage toute responsabilité en cas de refus d’embarquement par les autorités de l’aéroport.

Santé

Pour tout séjour au sein de l’Union Européenne, nous vous conseillons de vous procurer la carte européenne d’Assurance Maladie qui remplace les imprimés E 110, 111, 118, 128 et simplifie l'accès aux soins à l'étranger. Informez-vous auprès de votre caisse d’Assurance Maladie sur les modalités d'obtention.

 

>> IMPORTANT ! Les formalités sanitaires et de police peuvent changer. Consultez le site du gouvernement "Conseils aux voyageurs" sur : www.diplomatie.gouv.fr

 

QUELQUES SEMAINES AVANT LE DÉPART

> Vérifiez les formalités de police auprès des Consulats concernés.

> Pour les formalités sanitaires contactez l'Institut Pasteur : www.pasteur.fr/externe ou tél. : 0890 710 811 (0,15 €/min).

 

Vous pouvez vous trouver dans une situation familiale non décrite ci-dessus. Dans tous les cas, informez-vous longtemps à l'avance pour connaître les formalités exactes à accomplir pour pouvoir partir à l'étranger ou en Corse par avion, vous et les enfants qui vous accompagnent, auprès des autorités compétentes : mairie, commissariat de police, préfecture ou sous-préfecture. En aucun cas, TOURISTRA VACANCES ne peut être tenu responsable d'un manque quelconque de documents officiels à produire.

Recommandations bagages avant le départ

Pour les départs en avion sur nos clubs à l’étranger et en Corse, le poids autorisé est de 15kg maxi par bagage et par personne (sauf pour les bébés de -2 ans).

La Commission Européenne a publié un règlement (n°1546/2006) relatif aux mesures de sûreté destinées à « faire face au risque d’introduction d’explosifs liquides dans les aéronefs ». Ces mesures s’appliquent, depuis novembre 2006, à tous les vols au départ ou en correspondance de l’un des 28 états membres de l’Union Européenne (incluant les départements d’outre-mer) ainsi que la Suisse, la Norvège, et l'Islande, quelle qu’en soit la destination.

 

CONDITIONS D'EMPORT DE LIQUIDES EN CABINE

Les liquides devront être contenus dans les récipients de 100 ml au maximum, placés dans un sac plastique transparent refermable, d’une capacité n’excédant pas 1 litre (dimensions / 20 cm X 20 cm environ). Le contenu du sac doit y tenir commodément, et le sac doit être entièrement fermé. Un seul sac de ce type est autorisé par passager.

Sont considérés comme des liquides : les gels, substances pâteuses, les lotions, les mélanges liquides/solides et le contenu des récipients à pression, par exemple le dentifrice, gel capillaire, boissons, potages, sirops, parfums, mousse à raser, aérosols et tout autre article de consistance similaire.

Les liquides destinés à être utilisés au cours du voyage pour raisons médicales ou besoin diététique, dont les aliments pour bébé (le passager doit être capable d’en fournir sur demande la preuve de l’authenticité) pourront dépasser 100 ml, mais devront être insérés dans le sac plastique transparent défini ci-dessus. Tous les liquides sont prohibés des bagages de cabine pour le passage aux postes d’inspection-filtrage.  Ils devront donc être présentés séparément du bagage cabine, dans le sac précédemment décrit.

Tous les autres contenants d’une capacité supérieure ne peuvent être transportés que dans les bagages de soute. Tout liquide et produit assimilé détectés dans un bagage cabine qui ne serait pas transporté selon les règles décrites ci-dessus sera confisqué et détruit.

 

ARTICLES LIQUIDES ET ASSIMILÉS ACHETÉS EN DUTY FREE

Dans la limite des règles douanières, ils sont autorisés en cabine sans les restrictions de volume figurant ci-dessus, mais dans les conditions suivantes :

  • Si le voyage comporte une correspondance dans l’un des 28 états membres de l’Union Européenne (incluant les départements d’outre-mer) ainsi qu’en Suisse, Norvège et Islande, le vendeur doit placer les achats dans un sac. Il sera scellé et devra le rester jusqu’à la fin du voyage. Ce sac devra être accompagné d’une preuve d’achat du jour même qui sera contrôlée lors de la correspondance au poste d’inspection filtrage.
  • A Paris, si le passager est en correspondance entre CDG et Orly, il est autorisé à emporter ces articles duty free en cabine sur le vol suivant, uniquement s’il conserve son sac scellé accompagné de la preuve d’achat correspondante.
  • Si l’achat a eu lieu dans un aéroport situé hors de l’un des 28 Etats membres de l’Union Européenne (incluant les départements d’outre-mer)  ainsi qu’en Suisse, Norvège et Islande et que le passager est en correspondance dans un de ces pays, il ne sera pas autorisé à emporter ses achats sur le vol suivant. Ils lui seront retirés.

 

Pour plus d’informations concernant les règlementations en vigueur consultez le site www.aeroportsdeparis.fr

 

OBLIGATOIREMENT DANS VOS BAGAGES À MAINS

Vos pièces d’identité, moyens de paiement, objets de valeur  (bijoux, appareil photos, caméscope, paire de lunettes, portable, etc.) et médicaments indispensables.

Pour les médicaments : les seringues et l’insuline sont autorisées sur présentation médicale au nom de la personne concernée ou d’une certification du pharmacien.

 

Pour plus d’informations concernant les règlementations en vigueur consultez le site de la DGAC www.aviation-civile.gouv.fr/html/oservice/surete.htm

 

BAGAGES PERDUS OU DETERIORES

Il est indispensable, dans le cas de bagages perdus ou détériorés pendant le transport aérien, de respecter la procédure suivante définie par les Conventions de Varsovie et de Montréal régissant les transports aériens, figurant au verso de vos billets d’avion ou de vos contremarques  :

  • Effectuer une déclaration auprès du transporteur, IMMEDIATEMENT à l’arrivée à l’aéroport ou, au plus tard, dans un délai de 7 jours à compter de leur livraison en cas de dommages causés aux bagages transportés. Pour les bagages retardés, toute réclamation auprès de la compagnie doit être faite dans un délai de 21 jours à compter de la date de livraison des bagages.
  •  Il est impératif de conserver l’original du ticket de bagage collé sur le billet d’avion ou la contremarque, ainsi que l’original de la déclaration. En cas de livraison tardive de bagages, conserver toutes les factures originales correspondant aux dépenses de première nécessité effectuées à destination.

 

>> Qui aviser ? Quels documents transmettre ?

1- Vous avez souscrit à une assurance optionnelle au moment de votre réservation :

Vous devez aviser ASSURINCO, 122 bis quai de Tounis, BP 90932, 31009 Toulouse Cedex, du sinistre, par écrit, dans les 5 jours ouvrés suivant le retour du voyage (délai ramené à 2 jours ouvrés en cas de vol) et lui adresser les documents originaux de votre réclamation. (Voir détails et garanties dans le livret d’assurance). 

 

2- Vous n’avez pas souscrit à l’assurance optionnelle au moment de votre réservation : Veuillez adresser au Service Relations Clientèle de Touristra Vacances, par écrit et en recommandé, dans les meilleurs délais, les documents originaux suivants pour l’ouverture d’un dossier auprès de la compagnie aérienne concernée :

  • Constat d’irrégularité bagage
  • Etiquette du bagage perdu ou endommagé
  • Billet d’avion et carte d’embarquement
Retards aériens

La surcharge notoire des aéroports ainsi que l’encombrement de l’espace aérien génèrent bien souvent des retards importants totalement indépendants de la volonté des compagnies aériennes et de Touristra Vacances. Par ailleurs, les autorisations de décollage et d’atterrissage sont du ressort exclusif des aéroports en fonction des plans de vols qui peuvent être modifiés à tout moment.

Vols spéciaux

Les vols spéciaux subissent de fréquents changements d’horaires, lesquels peuvent être très matinaux ou tardifs, imposant parfois, au voyageur, de passer une nuit à l’hôtel avant le départ ou au retour. Par ailleurs, un changement d’aéroport peut se produire au retour sur Paris (entre Orly et Roissy). Sauf cas de post-acheminement par l’intermédiaire de Touristra Vacances, nous ne pourrons être tenus pour responsables des frais occasionnés par cette modification. L’horaire de vol retour est systématiquement reconfirmé 72 heures avant le départ par le représentant ou l’accompagnateur Touristra Vacances.

Il convient d’indiquer que tous les parkings de l’aéroport d’Orly ne sont pas systématiquement ouverts 24h/24. En cas de vol retour dans la nuit, une borne d’appel est à disposition des vacanciers qui souhaitent récupérer leur véhicule.

Achats à l'étranger

Les achats effectués hors Union Européenne sont soumis à des droits de douane à acquitter lors de votre arrivée en France (tapis, bijouterie, instruments de musique, etc.). Renseignez-vous. Vos achats personnels sont effectués sous votre responsabilité, y compris dans les boutiques ou sur les marchés visités en présence ou sur recommandation du guide local. Nous vous rappelons par ailleurs que la contrefaçon est passible de sanctions.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous proposer des offres liées à vos centres d'intérêt. En savoir plus .